VisitKinosaki.com | Official Tourism Site of Toyooka City

Trouver une chambre

LES SEPT ONSEN MYSTIQUES

Se baigner dans un onsen - une source thermale japonaise - ne consiste pas simplement à se déshabiller et entrer dans l’eau.
Pour les Japonais, il est nécessaire de connaître au préalable la riche culture et l'histoire ainsi que les rituels et les coutumes des onsen.

S’immerger dans les eaux sacrées de Kinosaki Onsen

Avant que des études scientifiques ne révèlent que la composition et les propriétés minérales des sources chaudes naturelles avaient des vertus curatives, les anciens habitants de Kinosaki pensaient qu'elles étaient l’œuvre du gardien des onsen. Cependant, lorsque l’on voit le nombre record de personnes affaiblies qui sont venues à Kinosaki dans la douleur et reparties soulagées après seulement quelques jours de cure dans ses onsen, on pourrait aussi croire que ces eaux mystiques recèlent quelque chose de plus que des minéraux.

Guardian

Commencez votre périple à travers les sept onsen
mystiques de Kinosaki par une visite
auprès du gardien des onsen.

Dans les temps anciens, lorsque les onsen de Kinosaki furent découverts pour la première fois, ils étaient considérés comme des dons de la divinité gardienne. Cela rendit les eaux sacrées. Avant de pouvoir s’y baigner, il était nécessaire d’escalader la montagne jusqu'au temple Onsenji. Il fallait y prier le gardien des onsen afin d’obtenir son aval pour pénétrer dans les eaux sacrées et profiter de leurs vertus curatives. Une fois le rituel terminé, on y recevait alors un « yushaku », une sorte de louche en bois, qui prouvait que l’on avait visité le temple et qui faisait office de ticket d'entrée pour les onsen. À l'époque, quiconque n'ayant pas cette louche se voyait refuser l'accès aux sources chaudes.

Commencez votre périple

Bien que la louche et une visite au temple ne soient plus nécessaires aujourd'hui pour entrer dans les onsen, il est vivement recommandé de se prêter au jeu. Le chemin jusqu’au temple Onsenji est très pittoresque et ne représente pas une grande difficulté. Il ne faut que 20 minutes pour arriver à destination. Si vous préférez, il est également possible de vous y rendre en téléphérique. Vous pourrez quand même obtenir la louche au temple, ou plutôt l’acheter, et cela fera un beau souvenir.

Le système moderne exige que vous achetiez un ticket pour chaque onsen. Tandis que les personnes logeant dans un ryokan ou un hôtel à Kinosaki reçoivent un laissez-passer valable dans les sept onsen inclus dans leur séjour, celles qui ne logent pas dans la ville peuvent également se procurer à laissez-passer à la journée. Pour environ 1300 yens, vous pouvez acheter dans n’importe quel bain public un laissez-passer à la journée qui vous donnera accès aux sept onsen.

Les sept bains publics

Bien que le Japon compte de nombreuses villes thermales, peu offrent autant de bains publics avec une si grande variété et une telle proximité. Les sept onsen sont tous à distance de marche les uns des autres. Si vous en avez le temps, que vous vous sentez à la hauteur du défi et que vous désirez vous sentir plus propre et plus détendu que jamais, essayez le « onsen meguri » de Kinosaki. Meguri est un terme japonais qui signifie « pèlerinage ». En l'occurrence, il s’agit de vous rendre dans tous les sept onsen et de vous y baigner.

Afin de trouver votre chemin entre chaque bain public, vous pouvez vous procurer une carte dotée d’une section pour collecter les tampons au dos. Chaque bain public apposera un tampon spécial dans votre carnet. Ce carnet à tampons peut être acheté au centre d'information des ryokan (Ryokan Information Center), en face de la gare de Kinosaki, au prix de 50 yens. Certains ryokan offrent également la possibilité de recevoir ou d'acheter une spatule à riz commémorative ou une paire de baguettes si vous complétez le « onsen meguri ». Demandez à votre ryokan s'ils offrent cette option et pour plus de détails.

Présentation des bains publics

KOUNO-YU
KOUNO-YU KOUNO-YU

Kōno-yu est un bain qui apporte bonheur dans le mariage et longévité. C'est la plus ancienne source chaude de Kinosaki. On dit qu'elle fut découverte lorsqu'une cigogne blanche orientale soigna ses blessures dans les eaux de l'actuel onsen. L'onsen est un havre de paix où l’on se baigne au calme, à l’écart des rues effervescentes de la ville. Détendez-vous dans le bain extérieur, entouré d'une nature luxuriante et d’air frais.

MANDARA-YU
MANDARA-YU MANDARA-YU

Mandara signifie « l'esprit éclairé ». Il a été baptisé ainsi car les eaux de Mandara-yu auraient jailli après qu’un moine bouddhiste, Dōchi, ait prié pendant mille jours d’affilée.
Le bain extérieur se compose de deux petits tonneaux en céramique. Profitez d'un moment de détente dans les sources chaudes tout en appréciant la brise extérieure.
Mandara-yu est le lieu d'une des deux légendes de Kinosaki. La création de Mandara-yu est aussi le moment où Kinosaki devint le lieu par excellence de ville thermale aux vertus de guérison. Des documents attestent qu'un moine bouddhiste du nom de Dōchi voyageait dans le pays pour aider les personnes malades. Ses voyages l'amenèrent à Kinosaki Onsen. De là, il reçut l'oracle d'un Dieu lui disant de prier pendant 1 000 jours pour sauver les personnes malades. C'est ce qu'il fit, et on dit qu'au 1 000ème jour, l'eau du onsen jaillit du sol. Ces eaux devinrent rapidement reconnues pour leur bienfait médicinal. À tel point que l'empereur de l'époque en fut informé. Après avoir vérifié l'authenticité des onsen de Kinosaki Onsen, il donna le titre du "temple gardien de Kinosaki Onsen" au temple érigé par Dōchi pour la protection de Kinosaki, des eaux thermales et des habitants.

GOSHONO-YU
GOSHONO-YU GOSHONO-YU

Goshono-yu, aussi appelé « les eaux de la beauté », apporterait chance en amour et protégerait contre les incendies.
Goshono-yu a été construit à l'image du palais impérial de Kyoto. Le foyer et le coin salon sont accessibles par des cloisons magnifiquement peintes, et les panneaux du haut plafond sont illustrés de fleurs japonaises. Les bains, en plein air, sont grands et parés de roches. Venez-vous y relaxer, entouré de la nature, et bercé par les doux sons de la cascade en fond. Une expérience des plus apaisantes !

ICHINO-YU
ICHINO-YU ICHINO-YU

Son architecture ressemble à celle d'un théâtre kabuki et c'est un bain populaire. Le bain public extérieur dispose d'une grotte à ciel ouvert faite de roches naturelles à l’éclairage ambiant doux, parfait pour ceux qui désirent prendre un bain calme et relaxant. Venez découvrir ce qui a valu à ce lieu le nom d'« Ichino-yu » (littéralement le « bain numéro un »), une appellation attribuée par un docteur renommé de l’époque d'Edo, après qu’il ait lui-même expérimenté les bienfaits de ces eaux.

YANAGI-YU
YANAGI-YU YANAGI-YU

On dit que Yanagi-yu assure la fertilité, ainsi qu'un accouchement sans problème aux femmes. Yanagi signifie « saule pleureur » en japonais. Ce nom vient de la rue bordée de saules qui passe devant Yanagi-yu.
Il s’agit d’un bain public cosy. L'intérieur est de style japonais moderne avec une touche classique. Sa décoration rustique en bois de cyprès des murs jusqu'au bain, offre une expérience chaleureuse et relaxante.

JIZŌ-YU
JIZŌ-YU JIZŌ-YU

L'architecture de ce bâtiment ressemble à une lanterne japonaise. Les fenêtres hexagonales ont la forme des formations rocheuses volcaniques de la grotte de Genbudō. C'est l’endroit favori des résidents locaux. De nombreuses familles des environs continuent d'utiliser ce bain public au style rétro pour se détendre avant d’aller se coucher.

SATO-YU
SATO-YU SATO-YU

Situé juste à côté de la gare, cet onsen offre une superbe vue panoramique depuis son bain extérieur, situé sur la plate-forme d’observation du deuxième étage (3F). Aventurez-vous dans le sauna, où des herbes aromatiques emplissent l’air de leurs senteurs. Détendez-vous dans les bains extérieurs magnifiquement conçus et profitez des équipements modernes de cet onsen.